AU NOM DE L’EMPEREUR

« Comme une lame de fond, ce livre va vous emporter ! »

 

Comment des cartes de Tarot qui ne sont que de petits morceaux de carton coloriés peuvent-elles aider à s’orienter dans  une situation complexe, dans un cheminement décisionnel ? A cerner un personnage étrange ? Éviter un danger ? Résoudre une énigme ?

C’est là toute la subtilité de ce roman. Et son originalité.

Jo Mercucio, figure secrète et charismatique, archétype de l’ami fidèle et du protecteur se laisse pousser par L’EMPEREUR, « carte n°4 » du Tarot de Marseille sur la voie du père. Pour ses petites chéries, ses sorcières préférées, ses filles de cœur, il réendossera son costume d’ombre, voilà une intrigue haletante. Et servie par une galerie de personnages hauts en couleur.

A la fois intense, drôle et d’un réalisme prenant, ce roman d’aventure entretient le mystère jusqu’au bout. Le tout dans une Provence plus vraie que nature et à la beauté envoûtante.

EXTRAIT « Mais, mais… dans ce beau petit matin d’été, d’un second coup de semonce, L’EMPEREUR qu’il venait à peine de réinsérer dans le paquet, était réapparu pour le rappeler à l’ordre dès les premières lueurs de l’aube, alors qu’il dégustait un plaisant café face à la chaude journée qui s’annonçait. Il y avait des choses auxquelles, à son grand désarroi, il ne savait pas résister. Il avait appelé ! »

L’AUTEUR Gourmet des mots, gourmet tout court. Épicurisme promeneur. Voilà une identité assumée allant à l’essentiel. Et saupoudrée çà et là dans Au nom de L’Empereur, mon quatrième roman, ma « quatrième lame ». Avec en toile de fond, les saveurs d’une Provence tourneboulée par une drôle d’histoire.

Retrouvez-moi sur FB ou sur La voie des lames.

Voici donc une aventure galopante et périlleuse conjuguée à de belles rencontres et à l’instinct des cartes. Le suivre s’avère souvent un choix judicieux.

 

Acheter le roman